Budget Leitao : quatre ans de coupures pour un an de bonbons et la promesse de nouvelles coupures l'année suivante

Le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, dénonce le dernier budget déposé par le gouvernement libéral, qui apparaît, selon lui, comme une manoeuvre électoraliste grossière traduisant une certaine panique. «On connaît bien la recette libérale: on coupe pendant trois ans, en saccageant les services publics, puis, oh surprise!, on nage dans les surplus et on distribue allègrement les bonbons, au point où on engage même les surplus des années suivantes, ce qui annonce une nouvelle ronde de compressions... jusqu’à la prochaine année électorale, au cours de laquelle on sera à nouveau en mesure de tenter de nous acheter avec notre propre argent! Et tandis que la CAQ promet de faire pire encore, le Parti Québécois s’engage à mettre un terme à cette séquence inadmissible», a déclaré Stéphane Bergeron.

«Ce budget constitue une manœuvre désespérée des libéraux pour leur permettre de tenter de conserver le pouvoir. Mais les Québécoises et Québécois ne sont pas dupes; ils voient bien la manœuvre. D’ailleurs, la vérificatrice générale ne manquera assurément pas de souligner que ce budget ne peut tenir la route à long terme. On ne peut piger dans le Fonds des générations, comme vient de le faire le gouvernement Couillard, pour masquer le fait qu’on replonge le Québec dans les déficits», a poursuivi monsieur Bergeron.

«On se croirait revenus à une façon de faire de la politique qu’on croyait révolue... En reportant les libéraux au pouvoir, on se condamnerait inévitablement à reprendre ce cycle insoutenable des coupures destinées à leur permettre de se constituer un trésor électoral. Avec la CAQ, ce ne serait guère mieux, car elle laisse planer la menace de coupures plus drastiques encore. La population en a soupé de cette pratique par laquelle on coupe dans les services aux personnes qui en ont le plus besoin et on augmente les tarifs pour tout le monde afin d’offrir des réductions d’impôt profitant davantage aux mieux nantis. Le Parti Québécois, au contraire, réinvestira dans les services publics, et ce, pour le bénéfice de toutes et tous», d’ajouter le député de Verchères.

«Ce dernier budget libéral laisse en plan plusieurs problèmes, car il manque encore quelque 10 milliards de dollars de l’argent promis par les libéraux, en 2014, en santé et en éducation. Imaginez; près du quart de tout l’argent neuf en santé, pour 2019-2020, servira simplement à acquitter l’augmentation de la rémunération des médecins! Il faut remettre les priorités à la bonne place, ce qui veut dire que les citoyennes et citoyens doivent reprendre la place qui aurait toujours dû être la leur au centre des préoccupations des décideurs publics et c’est exactement ce que le Parti Québécois compte faire de nouveau, à compter du 1er octobre prochain», de conclure Stéphane Bergeron.


 

Facebook

Coordonnées

Édifice NOVO-CENTRE
1625 boulevard Lionel-Boulet
Bureau 103
Varennes (Québec) J3X 1P7
Téléphone : 450 652-4419
Téléphone sans frais : 1 800 652-4419
Télécopieur : 450 652-3713
Courriel: Stephane.Bergeron.VERC@assnat.qc.ca

Back to top